Un peu d'histoire

Des recherches menées sur le territoire de Flourens en 2003 ont mis à jour des vestiges qui attestent d’une présence gallo-romaine : matériaux de construction, débris de briques, autel antique en marbre blanc, souterrain datant du Moyen Age à la métairie d’En Boyer...

Au XVIe siècle, la famille Lancefoc possédait de grandes propriétés sur la commune. Marchands pastelliers de Toulouse, leur réussite permit à certains membres de la famille d’accéder à la fonction de Capitoul.

Flourens faisait partie de la viguerie de Toulouse sous l’Ancien Régime et on y parlait la langue d’Oc. Elle possédait son seigneur, tout comme Péchauriole, la commune voisine. Les deux communes fusionnèrent par l'ordonnance du 20 juillet 1845, au temps du Remembrement.

Le patrimoine communal

Eglise paroissiale Saint Martin (XVIe siècle)

L'église Saint Martin   

L’église Saint Martin, comme le village de Flourens dans son ensemble, a été profondément marquée par les guerres de religion. Un procès-verbal datant de 1596 atteste du mauvais état de la construction.

Le clocher-mur s’effondre le 19 mars 1935. L’actuel clocher a été reconstruit à l’identique et inauguré par Monseigneur l’archevêque de Toulouse, le 20 juin 1937.

 

 

Les éléments remarquables :

Eglise de la Madeleine

La Madeleine         

Située en pleine zone industrielle, il s’agit de l’ancienne Eglise de la commune Péchauriole.

Cet édifice dédié à Sainte Marie-Madeleine existait au XVIe siècle et les visites pastorales des évêques nous le décrivent avec quelques détails au lendemain des pillages consécutifs aux guerres de religions. Il s’agissait d’un « bâtiment de briques rectangulaire orienté Est-Ouest de 9 cannes sur 4 cannes et demi » (unité de mesure de l'époque) - aujourd'hui 16,70 sur 6,20 m.

Lors de la Révolution, le 20 Ventose an II de la République, on se sépara de l'argenterie et d'une des cloches pour aider la Nation. Des documents anciens mentionnent les objets du culte : « calices en vermeil, chandeliers en cuivre doré, ostensoir en argent et divers ornements ». Ils mentionnent aussi des fonts baptismaux et un bénitier ainsi qu'une centaine de chaises preuves d'une affluence certaine lors des cérémonies.

Abandonnée dans les années 1950 et livrée à l'usure du temps pendant plusieurs décennies, l'église finit par s'effondrer en janvier 1977 pour devenir un tas de ruines recouvertes par les ronces... Il fallut 2 ans de travaux pour qu'un groupe de bénévoles passionnés, regroupés au sein de l'association « les Amis de la Madeleine » fasse renaître l'édifice.

L'Eglise de la Madeleine fêta sa résurrection le 7 septembre 1980 en présence de Monseigneur Collini Archevêque de Toulouse. Aujourd’hui, elle coule des jours paisibles au milieu de la zone artisanale de la Madeleine qui porte son nom.

Mairie

La mairie de Flourens   

Autrefois, la Mairie faisait également office d’école.

En octobre 1853, M. Richou arrive à Flourens, il s’agit du premier instituteur nommé dans la commune.

Le 11 août 1882, Flourens compte 20 garçons et 27 filles de 6 à 13 ans, 21 garçons et 17 filles de 4 à 6 ans, sur une population de 423 habitants. La construction d’une nouvelle école est alors nécessaire. Une institutrice publique est nommée en 1883. La salle de délibération du Conseil municipal est cédée pour l'école des filles.

La nouvelle Mairie-école est construite en 1884 sur la place du village pour abriter l’école des garçons, l’instituteur et la Mairie. Elle est construite dans la tradition des constructions de la région toulousaine : en briques, cailloux et « gros galets pris dans le lit de la Garonne »…

L’enseignement des filles reste quant à lui assuré à part dans la première maison d’école rénovée.

En avril 1885, Monsieur Olmade, instituteur, écrivait dans sa biographie : « L'instruction est aujourd'hui dans un état très prospère. Tous les habitants qui ont atteint l'âge de trente ans savent lire et écrire. Tous les conjoints signent leur acte de mariage. »

La Mairie est restaurée en 1994, bénéficiant par la même occasion d’un agrandissement rendu nécessaire par le développement des activités et des compétences municipales.

 

Si vous souhaitez découvrir ou redécouvrir l'histoire et le patrimoine de Flourens, consultez le site de l'association FLORUS :

www.florus-flourens.org

espace familles
marchés publics
le maire à votre écoute